Les Docks

Immédiatement à l'est de la Tour, commencent les docks qui s'étendent presque jusqu'à la mer. Administrés par le Port of London Authority, ils se subdivisent en trois groupes distincts selon leurs activités : India et Millwall Docks (bois, fruits, vins) Royal Docks (céréales, tabac, fruits) et Tilbury Docks, les plus importants, qui accueillent les cargos de gros tonnage ainsi que les paquebots qui assurent des services réguliers avec Rotterdam, Helsinki, Leningrad, etc. Les Tilbury docks se situent loin hors de Londres, dans le Comté d'Essex Récemment encore, ils ont été développés. En revanche, en amont, les docks se meurent. C'est que la Tamise est peu profonde et seuls les bâtiments ne jaugeant pas plus de 10 000 tonneaux peuvent remonter le fleuve jusqu'à Tower Bridge. Ceci, ajouté au fait que leurs installations sont inadaptées au trafic moderne, a décidé les autorités portuaires à fermer, en 1969 et 1970, les docks du cœur de Londres : Surrey Docks et Saint Katharine's Docks, qui ont été vendus au Conseil du Grand Londres.