Hyde Park Corner

Au sud-est de Hyde Park, assurant la jonction avec Green Park, Hyde Park Corner est un carrefour qui ne retiendrait guère l'attention s'il n'était dédié à la mémoire du duc de Wellington. Le vainqueur de Waterloo a ici sa statue et son arc de triomphe, Wellington Arch, monument de style corinthien, élevé en 1828 par Decimus Burton, et qui constituait l'entrée occidentale du Palais de Buckingham avant d'être déplacé en 188D. Une tradition toujours respectée veut que les ambassadeurs venant présenter leurs lettres de créance à la Reine, observent une halte symbolique devant ce monument.

Il y a également un musée Wellington, installé dans Apslay House (149, Piccadilly, ouvert de 10 h à 18 h en semaine, 14 h 30 à 18 h le dimanche, fermé le lundi et le vendredi), l'hôtel particulier que le duc habita de 1817 à sa mort en 1852, et d'où, caché derrière sa fenêtre, il aimait à observer les troupes manoeuvrant dans Hyde Park.

Le musée, cédé à l'État au lendemain de la Seconde Guerre mondiale par l'un des descendants du duc de Fer, trouve son origine dans une collection de tableaux, propriété de la Couronne d'Espagne, que les troupes britanniques saisirent en 1813 après la bataille de Vitoria, dans les fourgons de l'armée française faisant retraite.

Cette collection enrichie par la suite, comprend, outre des tableaux (Goya, Murillo, Velasquez, Rubens), quelques souvenirs napoléoniens (notamment une êpèe de cérémonie de l'Empereur prise à Waterloo), et différents objets ayant appartenu à Wellington lui-même.

Speakers Corner

Si vous voulez prendre la parole librement et défendre une quelconque cause Hyde Park Corner est fait pour vous. En effet cet espace de libre expression peut être utilisé à tout moment, encore faut-il qu'il y est du publique pour vous écouter...