Hyde Park

Séparé de Mayfair par Park Lane un large boulevard jadis bordé de grandes propriétés, aujourd'hui dominé par les tours ultra-modernes des grands hôtels, Hyde Park est l'exemple typique du parc anglais dont Napoléon III souhaitait s'inspirer quand il fit réaménager le Bois de Boulogne.

Il reste l'une des promenades privilégiées des Londoniens qui ne craignent pas, l'été, de venir dormir sur les pelouses, y faire du sport, qui peuvent même canoter sur le grand bassin de la Serpentine. On y joue aux boules, on y pratique l'équitation, on y écoute des concerts sous le kiosque à musique, on peut aussi y déjeuner dans l'un des restaurants aménagés autour du lac artificiel. Ce quartier de Londres est particulièrement apprécié pour s'isoler de la circulation et venir se ressourcer.

Quartier de Londres - Hyde Park

C'est à Hyde Park que s'est tenue en 1851 la première grande exposition universelle, officiellement nommée Exposition des produits manufacturés de toutes les nations. Le clou de cette manifestation était un gigantesque palais de fer et de verre, construction révolutionnaire pour l'époque. Long de 550 m, large de 125, il recouvrait une superficie de quelque 7 hectares.

C'était Crystal Palace, le Palais de Cristal. La réalisation frappa à ce point les esprits que lorsque l'exposition ferma ses portes et que le parc fut rendu à sa destination première, on décida de ne pas détruire Crystai Palace. Démonté pièce par pièce, il fut reconstruit au sud de Londres, à Sydenham. Un incendie l'a malheureusement détruit en 1936. Son nom est cependant resté attaché au quartier où il avait été réédifié.