Le Strand

Strand signifie la grève, la rive. Cette artère, l'une des plus vivantes du Londres de nos jours, était à l'origine un chemin que seuls des terrains vagues séparaient du fleuve.

Il n'a commencé à être bâti qu'au XVIP s. quand l'aristocratie, désireuse de se rapprocher du Palais Royal de Whitehall, y fit construire des hôtels particuliers dont les jardins descen-daient jusqu'à la Tamise. Au XVIIIe s. la physionomie du Strand évolue. La noblesse cède la place à la bourgeoisie commerçante. Les boutiques apparaissent. Aujourd'hui, les belles demeures de la Renaissance ont toutes disparu.

Artère de Londres Le Strand

Les immeubles qui bordent le Strand sont pour la plupart modernes, de ce siècle ou de la fin du siècle dernier, et abritent des hôtels, des bureaux, des magasins, des administrations, et même une gare, Charing Cross.Celle-ci, construite en 1864 et 1865, semblable à toutes les gares de cette époque, ne mériterait guère d'attention si, dans son avant-cour, ne s'élevait la Croix d'Eléonore, reconstitution, dans le goût du XIX' s., de l'un des douze monuments que le roi Edouard I" fit élever à travers la ville à la mémoire de son épouse Eleonore de Castitle décédée en 1290.Remontant le Strand vers la Cité, on tournera à gauche dans Southampton Street pour gagner Covent Garden.