Mayfair

Il s'agit sans conteste du quartier de londres le plus chic, le plus riche et donc le plus cher de Londres. Il se subdivise cependant en deux secteurs quelque peu différents. A l'est, de part et d'autre de Bond Street, c'est encore le quartier des commerces de luxe. Vers l'est, en se rapprochant de Hyde Park, Mayfair devient plus résidentiel mais aussi plus austère et plus froid. Résidences aristocratiques, palaces de grand luxe débordant d'un personnel raide et stylé, tout cela respire la très grande fortune.

Mais, signe des temps, si les Rolls, Bentley et autres Daimler continuent de sillonner les rues avec quelque insolence, leurs passagers sont bien plus souvent des rois du pétrole, dépensant allègrement leurs dollars, que des milliardaires britanniques.Tout au sud, Shepherd Market auquel on accède par Curzon Street contraste étrangement.

Ce marché, où les commerces d'alimentation, de bonne qualité il va sans dire, côtoient les antiquaires et les petits restaurants, reste le seul témoignage de la vocation première de Mayfair qui s'est perpétuée jusqu'au XVIIIe s. : une foire, la foire de mai, où l'on vendait surtout du bétail.

S'il n'était envahi par les marchands de souvenirs, Shepherd Market pourrait être l'un des endroits les plus agréables de Londres.