Horse Guards

Cette caserne jouxtant l'Old Admiralty a toutes les allures d'un Palais Édifiée en 1760 sur les plans de William Kent et de John Vardy, elle abrite le quartier général des Horse Guards, les Gardes à cheval. Ces Horse Guards, appartenant è la division de la maison de la Reine (Household Division), se répartissent en deux régiments : les Life Guards (Gardes du Corps), reconnaissables à leur tunique rouge et leur casque à crinière blanche, et les S'ues and Royals (littéralement les Bleus et les Royaux, d'après les surnoms des deux unités qui ont fusionné pour leur donner naissance), tunique bleue et crinière rouge. Ces militaires aux uniformes d'un autre âge ne sont cependant nullement des soldats d'opérette. Ils ont participé à toutes les guerres où la Grande-Bretagne a été engagée. Ils forment aujourd'hui des unités blindées qui ont conservé quelques chevaux pour les parades. Devant la caserne, deux sentinelles montées tiennent la garde de 10 h à 16 h (avec une relève toutes les heures) et constituent l'un des centres d'attraction lavoris des touristes. On ne pourra qu'être impressionné par leur immobilité et leur impassibilité face à l'agitation des badauds qui les observent et les photographient sous tous les angles. Il est vrai que leur casque de cuivre dont la visière descend jusqu'au milieu du nez réduit singulièrement leur champ de vision et doit leur permettre de s'isoler du vain remue-ména¬ge qui les entoure. L'amateur de spectacles hauts en couleur devra rendre visite aux Horse Guards à 11 hdumatin,à10h le dimanche, quand a heu la relève de l'ensemble du détachement (Changing of the guard). Selon un cérémonial strictement réglé se déroule une prise d'armes au cours de laquelle la garde montante prend la place de la garde descendante. Après quoi les hommes qui ont fini leur service regagnent â cheval leur casernement en longeant le Mail et en passant devant le Palais de Buckingham. Assister â cette cérémonie permettra également aux curieux de se rensei¬gner sur les activités de Sa Gracieuse Majesté. En effet, lorsque la Reine est à Londres, la troupe est accompagnée d'un trompette et d'un porte-étendard.