Kensington Palace

Kensington Gardens était à l'origine le jardin privé de Kensington Palace, D'un petit manoir, acheté en 1689 par le roi Guillaume III, désireux de bénéficier d'une résidence campagnarde suffisamment proche de la ville, l'architecte Christopher Wren fit le palais actuel, que William Kent transforma intérieurement vers 1720. C'est là qu'en 1819 naquit la reine Victoria et qu'elle vécut jusqu'à son accession au trône en 1837. Toujours propriété de la Couronne, Kensington est actuellement habité par la princesse Margaret. Vous ne pourrez donc en visiter qu'une partie, à savoir les appartements de réception (State Apartments). Sont notamment accessibles les anciens appartements de la reine Mary, épouse de George V, et ceux de la princesse Victoria où sont exposés différents objets lui ayant appartenu dans sa jeunesse, entre autres ses jouets. Plus loin encore, Holland Park est un agréable lieu de détente avec ses allées ombragées, son jardin fleuri, son restaurant, son théâtre en plein air. Cet ensemble, ainsi que le manoir construit au début du XVIIe s. et dont ne subsiste qu'une partie, rescapée des bombardements de la dernière guerre, était jadis la propriété des Fox, vieille famille libérale qui pendant près d'un siècle domina le parti Whig de son influence. Kensington maisons a colonnade' A la lisière du parc, sur Kensington High Street, un bâtiment moderne abrite l'Institut du Commonwealth, tout à la fois musée et salle d'exposition, consacré à la réalité actuelle des pays ayant constitué l'Empire britannique (ouvert de 10 h à 17 h 30 du lundi au samedi, de 14 h à 17 h le dimanche, fermé les jours de Bank Holidays).