Lambeth Palace

Dans les premières années du XIIIe s. l'archevêque de Canterbury, Langton, se fit construire un manoir au bord de la Tamise, en face du Palais de Westminster. Rapidement, un village se développa autour de la résidence de l'archevêque. C'est l'origine de l'actuel quartier de Lambeth.Quelque sept siècles et demi plus tard, le Primat de l'Église anglicane réside toujours à Lambeth quand il n'est pas à Canterbury.Mais le petit manoir construit de 1207 à 1229 à l'initiative de Langton s'est considérablement développé. Chaque arche¬vêque, ou presque, a tenu, par un agrandissement ou une modification, à y laisser sa marque. Aussi, le palais de Lambeth apparaît comme un étrange amalgame où tous les styles ayant marqué l'histoire architecturale de la Grande-Bretagne sont représentés.Du pont de Lambeth et du vaste jardin archiépiscopal ouvert au public, vous pourrez à loisir en admirer l'extérieur, notamment la Tour Morton, fortification extérieure en brique rouge construite vers 1490, et la Tour des Lollards, ancienne prison du palais, édifiée de 1434 à 1445 Quant à l'aile moderne bâtie au XIX" s., elle constitue la résidence proprement dite de l'archevêque.