St Bartholomew's the Great

Fondée en 1123, cette église est, après la chapelle de la Tour de Londres, la plus ancienne de la ville. Partiellement détruite au XVI" s. lors de la dissolution des ordres religieux, elle a été sensiblement remaniée. Elle conserve cependant son chœur du XIIE S., qui constitue un admirable témoignage du style roman, le seul du genre dans la capitale britannique. Vous noterez aussi le transept du XIII0 s. qui marque la transition avec le style gothique. L'église est maintenant entourée des bâtiments de l'hôpital St Bartholomew et, pour y accéder, il faut passer sous une arcade d'une maison de style èlizabéthain.Sortant de St Bartholomew, vous remarquerez aux 41 et 42 de Cloth Pair, deux maisons de bois construites à la fin du XVIIE s. en dépit de l'interdiction qui, depuis le grand feu, proscrivait l'utilisation de ce matériau pour l'édification des façades.Par Little Britain qui longe St Bartholomew Hospital, vous arriverez au Musée National des Postes (ouvert de 10 h 30 à 16 h 30, fermé le samedi dimanche et jours fériés).Tower Bridge - La Tour de Londres - Les Docks -St Katharine's Docks.On a parfois tendance à l'oublier : Londres est un port. Et même l'un des ports les plus importants du monde. Son développement, sa puissance, la cité les doit à la mer. tout à la fois si lointaine et si proche. Avant d'être la ville de la jeunesse exubérante, avant d'être la ville des financiers et des banquiers, avant d'être la ville des marchands, Londres a été la ville des marins. Aujourd'hui, cependant, comme un vieux couple lassé d'une trop longue vie commune. Londres et la mer se séparent. Les docks situés près du centre sont, un à un. livrés aux démolisseurs. Les bateaux sont devenus trop gros, les installations trop petites. Le port, et tout le grouillement d'activités qui l'accompagne, s'en vont vers une banlieue toujours plus éloignée. Certains s'en félicitent, qui rêvent d'opérations d'urbanisme exemplaires D'autres le déplorent, sentant bien que c'est tout un passé qui disparaît.