St James's Palace

Le Palais St James's fut construit à partir de 1531 sur ordre d'Henry VIII, à l'emplacement d'une léproserie dédiée à saint Jacques dont il reprit le nom. C'est ici que mourut la reine Marie l'e et que l'infortuné Charles 1er vécut ses derniers jours avant son exécution. Le Palais ne devint résidence royale qu'après la destruction de Whitehall par un incendie en 1698. Il le demeura jusqu'en 1837, lorsque Victoria choisit de s'installer à Buckingham. Aujourd'hui encore, la Cour d'Angleterre est désignée par l'appellation officielle de cour de Saint James, et c'est dans ce palais que les hérauts proclament l'avènement des nouveaux souverains. St James's fut considérablement remanié à plusieurs reprises et notamment au début du XIX" s. par l'inévitable Nash. Il n'en a pas moins conservé son allure générale de l'époque Tudor. Le palais, qui est actuellement la résidence du Lord Chambellan et le quartier général des Gentlemen at Arms et des Yeomen of theGuard ne se visite pas. Mais vous pourrez vous promener dans le dédale, pittoresque à souhait, des cours et des passages intérieurs. On y pénètre soit par Stable Yard Road, en venant du Mail, longeant sur la gauche Lancaster House. ancien hôtel particulier de la première moitié du XIXe s. où sont logés les hôtes officiels de la Couronne et où se déroulent des conférences internationales ; soit par Cleveland Row, dans le prolongement de Pall Mail, après être passé devant Gâte House, porte principale du Palais qui n'a pratiquement pas été modifiée depuis Henry VIII et devant laquelle un Guard veille en permanence. La Chapelle de la Reine (Queen's chapel) se trouve un peu à l'écart du palais dont elle est séparée par Marlborough Road. Jadis, pourtant, elle était intégrée à St James's. Elle a été construite par Inigo Jones pour être la chapelle privée d'Henriette Marie de France, fille de Louis XIII et épouse de Charles Ier.