British Museum

Le British Museum fut fondé en 1753 à la suite du legs à la nation de la riche collection de livres et d'antiquités de Sir Hans Sloane. L'acte de fondation ajoute d'autres collections importantes, des antiquités de l'époque d'Elizabeth ITM, des manuscrits. Depuis il n'a cessé de se développer. En 1757, la Bibliothèque Royale y fut transférée.
En 1801, après la victoire de Nelson à la bataille du Nil, il s'enrichit d'un grand nombre de pièces égyptiennes, parmi lesquelles, la célèbre pierre de Rosette. En 1816, il accueillit les sculptures du Parthènon et du Temple d'Athéna Dans les années 1830-1840. le musée s'enrichit encore du fruit des recherches d'archéologues britanniques : vases, sculptures comme le Monument des Néréides, bas-reliefs assyriens de la Tombe du Roi Mausole, etc.
Très vite, le British Museum fut à l'étroit dans ses locaux et en 1824, l'architecte Robert Smirke commença à travailler au bâtiment de style néo-gothique que l'on connaît aujourd'hui. Depuis 1945, agrandissements et modifications se sont multipliés. Certaines collections ont été exilées ou sont devenues la base de musées indépendants. Cette réorganisation est loin d'être achevée. C'est ainsi que de nouvelles galeries grecques et romaines sont en cours d'aménagement.La richesse du musée, aussi bien que son étendue, impose un choix avant la visite. Il faut également savoir que, bien qu'il figure parmi les plus riches du monde, le British Museum n'a pas la variété du Louvre : ainsi, avant tout musée d'antiquités, il abandonne la peinture a des établissements comme la National Gallery ou la Tate Gallery. Signalons d'autre part que sont organisées au British Museum, des expositions temporaires le plus souvent remarquables.

Accès British Musem:
Great Russel Street
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 17h
Le dimanche de 12h à 18h.
Gratuit